Voici ADAM, le musée du design à Bruxelles

En décembre prochain s’ouvrira le Art & Design Atomium Museum. Une « Dixième boule » qui abritera la collection du Plasticarium récemment acquise par l’Atomium

Temps de lecture: 3 min

C’est un beau cadeau de Saint-Nicolas qui se prépare sur le plateau du Heysel : le 9 décembre prochain s’y ouvrira un tout nouveau musée de 5000 m2, le Art & Design Atomium Museum (ADAM). La scénographie en a été confiée aux frères Pierre et Pablo Lhoas, associés pour l’occasion au spécialiste du design Thierry Belenger, tandis que la conception de l’escalier extérieur est l’œuvre de Jean Nouvel. Répondant au manque d’infrastructures culturelles dans le nord de Bruxelles, ce nouveau centre d’art entend devenir une référence muséale en matière d’expositions d’art et de design et s’envisage comme une extension de l’Atomium – une sorte de « dixième boule » qui vise les 125.000 visiteurs par an dès 2016 ! Il s’inscrit dans la programmation adoptée par l’Atomium depuis sa rénovation en 2006, questionnant le sens actuel des valeurs de l’Expo 58 (modernité et progrès) dans les domaines de la création contemporaine, du design et de l’architecture.

Il était une fois… le plastique

Le point de départ de ce stimulant et ambitieux projet ? L’acquisition de la collection privée bruxelloise du Plasticarium par l’ASBL Atomium à la fin 2014 : « Nous l’avons acquise dans le but d’en faire la collection permanente d’un nouvel espace muséal, abrité dans une partie du Trade Mart Brussels situé à deux pas de l’Atomium » rappelle Arnaud Bozzini, directeur des expositions. Unique au monde, cette extraordinaire collection privée remonte aux années 1980 et compte 2000 pièces allant du plus usuel à l’œuvre d’art, en passant par l’objet design datant du post-modernisme, du pop art, de l’utopie du Tout-Plastique des designers et artistes de renommée internationale tels César, Arman, Joe Colombo, Verner Panton ou Evelyn Axel. Le nouveau musée rencontre ainsi la vocation touristique, culturelle et pédagogique de l’Atomium et le souhait de Philippe Decelle, propriétaire de la collection, que celle-ci demeure cohérente et intègre un projet muséal à Bruxelles. « Au-delà de tout ce qu’une collection privée peut avoir de subjectif, nous avons voulu recréer à travers elle une histoire du design et du plastique depuis 1945. 20 % des pièces proviennent d’autres collections pour combler les éventuels manquements de la collection de Decelle et permettre d’articuler notre propos » explique Bozzini. Le musée abritera en outre des expositions temporaires consacrées à l’art et au design des 20e et 21e siècles.

Une scénographie thématique

Du côté des frères Lhoas, qui ont emporté le marché public pour le réaménagement complet du bâtiment et la scénographie du nouveau musée, il a fallu travailler vite et bien : « Nous avons décidé d’un commun accord qu’il ne fallait pas articuler le discours de façon chronologique mais thématique, avec quelques focus sur des designers importants » explique Pierre Lhoas. Le parcours s’ouvre ainsi avec la chaise « Universale » de Joe Colombo « parce qu’elle incarne la rencontre entre l’industrie plastique et le monde du design, puis on embraie sur le thème de la production de masse et on termine par des questions plus contemporaines comme le regain actuel pour le plastique grâce au recyclage des matériaux ». Les frères Lhoas ont en outre été attentifs au choix des matériaux et des couleurs : « Nous avons privilégié les matériaux de construction comme le plâtre, le béton et l’acier pour contraster avec les couleurs vives de la collection. » Côté boutique et café, le mobilier vient de chez Vitra, sponsor du projet.

Art & Design Atomium Museum (ADAM), Place de Belgique, 1020 Bruxelles, ouvert tous les jours de 10 à 18h sauf le mardi à partir du 9 décembre, www.adamuseum.be

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une