Les vampires n’existent pas… c’est mathématique!

Ensuite, elle m’expliquait qu’ils se cachaient dans les armoires, qu’ils pouvaient apparaître à tout moment. Pendant longtemps, j’ai donc eu très peur du noir, très peur d’ouvrir les armoires (surtout celles du grenier où je devais aller chercher les pots de confiture que ma maman entreposait), très peur de découvrir qui se cachait derrière le tournant à 180degrés des escaliers… Mon Dieu comme j’aurais aimé avoir quelqu’un qui me prouve de manière sûre que ces affreux vampires n’existaient pas !

Et bien, les mathématiques auraient pu venir à bout de mes peurs d’enfant. Mon instituteur, grâce aux mathématiques aurait pu taire cette terreur. Voyons comment…

Les mathématiques peuvent modéliser toutes les situations, sans elles, les entreprises ne fonctionneraient pas. Grâce à elles, voici LA preuve irréfutable, tant espérée lorsque j’étais enfant. Alors modélisons !

Un jour, il y a bien longtemps, dans la nuit des temps, un vampire est apparu. Appelons ce jour : le JOUR 0.

Comme vous le savez, chaque nuit, un vampire se nourrit du sang de ses congénères, qui devient à son tour… vampire.

Ainsi, après cette première nuit, le JOUR 1, il y a 2 vampires, prêts à se nourrir de notre sang.

Durant la nuit, chaque vampire suce le sang d’un humain, 2 humains sont donc contaminés et deviennent vampires à leur tour… Il y a donc 4 vampires le JOUR 2  ! Et ainsi de suite… Oùlàlà, mais ça fait peur ! Ça ne me rassure pas du tout, mes peurs d’enfants se réveillent !

Vite, vite, revenons aux mathématiques :

Nous sommes un peu plus de 7 000 000 000 d’humains sur Terre. Alors la question à se poser est : « combien de jours faudra-t-il pour que toute l’humanité soit vampirisée ? » Probablement très longtemps pensez-vous.

À nouveau, utilisons les mathématiques pour y répondre :

La question est 2? > 7 000 000 000

Et bien la réponse est surprenante ; seulement 33 jours ! Il suffirait donc de 33 jours pour que la Terre ne soit peuplée que de vampires… Alors voilà, il me suffit d’attendre 33 jours, et si je ne suis pas devenue un vampire, c’est qu’il n’existe aucun vampire parmi nous… OUF !

Comprenons mieux ce laps de temps très court…

Le nombre de vampires augmente très vite, il suit ce qu’on appelle une courbe exponentielle.

Mais à l’école primaire, on ne travaille pas les exponentielles, elles ne sont abordées qu’en fin de cycle secondaire… Alors que faire pour enlever cette peur aux enfants ?

Et bien, à l’école primaire, il suffira aux enfants de prendre une calculette, de faire | x2 | x2 | x2 | x2 |… jusqu’à ce que la calculette indique un nombre supérieur à 7 000 000 000, et de compter le nombre de fois que l’on a tapé |x2|. Il suffira de taper 33 fois |x2|, et le tour est joué !

Merci aux mathématiques et merci à ma grande sœur qui m’a permis de me remémorer des souvenirs qui finalement m’ont laissé un goût plutôt sympathique.

Pour la www.maisondesmaths.be,

Chantal Van Pachterbeke

Sur le même sujet
EnfantsMathématiques