Nicolas Bonnemaison, un homme usé

L’urgentiste français a tenté de mettre fin à ses jours samedi. Âgé de 54 ans, Nicolas Bonnemaison venait d’être condamné la semaine dernière à deux ans de prison avec sursis pour avoir donné la mort à une patiente en fin de vie.

Journaliste au service Société Temps de lecture: 1 min

A lire sur Le Soir+.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une