Les monnaies locales fleurissent un peu partout en Wallonie

La monnaie locale semble avoir le vent en poupe en Wallonie. Dans le sud du pays, le phénomène est né il y a moins de cinq ans. De plus en plus de communes pensent à utiliser cette monnaie complémentaire.

Temps de lecture: 1 min

Dans certaines villes, elle est déjà en circulation, dans d'autres, elle en est au stade de projet. "L'épi lorrain fonctionne dans la province du Luxembourg depuis quelques années. Le valeureux est présent à Liège depuis l'année passée. A Mons, le ropi doit être relancé", indique Bernard Bayot, directeur de Financité, mouvement citoyen visant à favoriser une finance plus responsable et solidaire. "Des réflexions existent à Tournai et à Namur. "L'un des objectifs de cette monnaie locale est d'encourager le circuit court. "Elle vise à recréer du lien social et à favoriser les petits commerces", souligne Bernard Bayot. "Mais il faut déterminer les règles de fonctionnement car cette monnaie peut avoir plusieurs finalités. Les initiatives citoyennes sont très importantes car c'est assez dur de faire fonctionner une monnaie locale. Il faut beaucoup d'infrastructures et les aides publiques sont assez faibles." Au niveau mondial, les monnaies locales ont vu le jour après la crise de 1929.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une