Un accord partiel sur le nucléaire a été trouvé ce vendredi

Charles Michel veut un accord « au finish » sur la prolongation de Doel 1 et Doel 2 ce dimanche.

Temps de lecture: 2 min

C’est l’un des dossiers chauds du mois de novembre. On pourrait même dire « atomique », en se risquant à un mauvais jeu de mots. Mais, pour la première fois depuis trois mois, on entrevoit enfin un progrès dans le dossier de prolongation des centrales nucléaires de Doel 1 et 2.

Ce vendredi, le sujet a été abordé lors d’un conseil des ministres électronique (certains vice-Premiers sont à l’étranger). Avec un « accord partiel », témoignent plusieurs sources. Et tout ce beau monde se reverra dimanche soir, pour boucler l’accord « au finish ».

Pour Doel 1 et 2, tout le monde est d’accord : Electrabel devra payer une taxe de 20 millions d’euros par an pendant dix ans. Un chiffre conforme à l’accord de juillet. Reste l’autre gros morceau : la taxe appliquée au reste du parc nucléaire (hors Tihange 1, qui a déjà un régime spécifique). Là, EDF et EDF Luminus ont aussi leur mot à dire, car ils sont actionnaires à 10 % de ces centrales. Il nous revient que la formule qui permettra de calculer la taxe nucléaire sur le reste du parc ne fait pas encore consensus au sein du gouvernement, mais que les positions se rapprochent.

>>> Retrouvez l’ensemble de nos informations sur Le Soir+.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une