Accueil

Une séance du film «Black» dégénère au Kinepolis Bruxelles

Il n’y a pas eu d’interpellations, ni de blessés, selon la police locale.

Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

En fin d’après-midi, aux alentours de 17 heures, le cinéma Kinepolis Bruxelles a dû faire appel à la police, nous a confirmé la porte-parole de la police, Ilse Van der Keeren. Le personnel avait perdu le contrôle de la situation, qui a dégénéré dans une des salles de cinéma qui allait projeter le film « Black », qui évoque les bandes urbaines à Bruxelles.

Le film « Black » d’Adil El Arbi et Bilal Fallah, qui évoque la problématique des bandes urbaines, est interdit aux spectateurs de moins de 16 ans. «  Mais mercredi, lors de la séance de 17 heures, de nombreux jeunes de moins de 16 ans se sont présentés pour voir le film », explique Anneleen van Troos, porte-parole de Kinepolis. «  Ils n’ont pas été autorisés à entrer après qu’une partie d’entre eux a acheté leurs tickets pour un autre film alors que d’autres traînaient autour ou dans le complexe. Au moment du début de la séance de ’Black’ et de l’autre film pour lesquels ces jeunes avaient acheté un ticket, des échauffourées ont eu lieu et nous avons demandé l’intervention de la police ».

La direction du Kinepolis et la Police ont décidé d’évacuer les deux salles concernées et d’annuler la séance. Une fois dehors, les jeunes à l’origine de l’incident auraient lancé des projectiles sur la police, dont des poubelles.

Il n’y a pas eu d’interpellations, ni de blessés, selon la police locale.

Le cinéma a décidé d’annuler la séance de 19H45. La police était toujours sur place en début de soirée. «  Nous analyserons la situation demain et verrons les mesures supplémentaires à prendre éventuellement », a précisé Anneleen van Troos.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une