Micromaison: la nouvelle habitation de rêve?

Abordable et écologique, la « tiny house » revient sur le devant de la scène avec deux créations de la marque japonaise Muji.

Temps de lecture: 2 min

Maison d’appoint ou résidence principale, le mouvement de tiny houses, ou micromaisons, continue à faire son bonhomme de chemin. Et cette expression n’est pas galvaudée puisque cette appellation désigne des maisons de taille très petite, certes, mais également montées sur roues.

Les tiny housiens

Cette dernière caractéristique autorise ses occupants à y vivre et s’installer sur un terrain sans devoir entreprendre des démarches de permis de bâtir, car les micromaisons sont alors considérées comme des caravanes.

Ce mouvement qui a débuté en 1999 aux États-Unis répond aux préoccupations urbanistiques contemporaines  : réduction de l’espace exploitable, durabilité de l’habitat, et coût abordable.

Les habitants à titre principal sont souvent des écologistes convaincus qui démontrent avec brio qu’il est possible de bien vivre à petite échelle.

La grande influence des petites maisons

Il s’agit d’une réelle influence dans l’architecture à l’instar des deux derniers modèles de cabane commandités par la marque japonaise Muji.

Connue pour ses articles de maison et accessoires de bureau, de qualité, abordables, fonctionnels, pertinents par rapport aux besoins de la vie urbaine actuelle, Muji se lance, donc, dans la vente de constructions préfabriquées d’appoint, qui elles ne sont pas destinées à être mobiles.

La première habitation est conçue par le designer Naoto Fukasawa et sera commercialisée en 2017 au prix de 22000€. Cette cabane offre un confort relativement sommaire ; pour amateur de simplicité à la recherche de symbiose avec la nature.

La deuxième habitation présentée est une création de Jasper Morrison. Elle offre plus d’espace, mais toujours dans l’optique hyperfonctionnelle et écoresponsable propre à Muji.

Parfaite comme résidence secondaire, c’est d’ailleurs dans un esprit de week-end campagnard que son concepteur l’a imaginée. Son prix sera d’environ 38 000€.

Microsurface mais grand luxe

Il existe des tiny houses pures et dures, mais cependant luxueuses comme le projet Escape de l’architecte Kelly Davis. Cette cabane sur roues escamotables offre tout le confort sur 40 mètres carrés : une cuisine, un petit salon, une chambre, une salle de bain, et un grand porche. L’ensemble dispose de belles finitions. Toutes ces qualités ont un prix : environ 90000€ (au cours actuel du dollar américain) hors frais de transport. D’autres modèles plus simples sont vendus à partir de 55000€.

Tous les détails et modèles du projet Escape : www.escapehomes.us

Plus d’infos sur les maisons Muji (site japonais) : www.muji.com

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une