Pakistan: une sandwicherie volontairement «sexiste» contrainte de faire marche arrière

Pour attirer une clientèle aisée et fun, un restaurant pakistanais baptisé « Table Numéro 5 » a tout misé sur une formule choc : tourner en dérision le discours féministe.

Au menu : des plats au nom de célébrités condamnées pour violences ou viol, comme Chris Brown, Eminem ou Mike Tyson.

Ou encore des slogans comparant la femme à un sandwich. Un des écriteaux oppose ainsi la femme qui « pleure » et « vous brise le cœur », au sandwich « abordable » et « source de joie »… Il n’en fallait pas moins pour lancer la polémique.

Après une avalanche de critiques sur les réseaux sociaux et la visite d’enquêteurs municipaux, « Table Numéro 5 » a dû revoir sa copie.

Une victoire pour les féministes du Pakistan

Au Pakistan, pays musulman largement conservateur, cette décision représente une victoire pour les militants des droits des femmes. Mais si le restaurant a reçu un déluge de critiques pour ces slogans « immatures » et « misogynes », il a aussi reçu le soutien de nombreux Pakistanais appréciant cet humour et qualifiant ses détracteurs de « féminazis ».

Pour les concepteurs de la campagne, il s’agissait juste de « s’amuser ». « Tout ce que nous voulions, c’est vendre nos sandwiches en faisant quelques blagues ».

Sur le même sujet
PolitiqueMike Tyson