Attentats à Paris: le niveau d’alerte terroriste n’est pas relevé en Belgique

Charles Michel a cependant annoncé que des opérations de contrôle ont été mises en place aux frontières.

Temps de lecture: 2 min

I l n’est pas nécessaire de revoir le niveau d’alerte terroriste en Belgique», ressort-il d’une évaluation menée par l’Organe de coordination pour l’analyse de la menace (OCAM) dans la nuit de vendredi à samedi après les attentats perpétrés à Paris. «Sur base des informations disponibles, la situation dramatique à Paris n’a en effet pas d’impact direct en Belgique», fait savoir samedi matin le centre de crise du ministère de l’Intérieur.

Comme annoncé dans la soirée par le Premier ministre Charles Michel, des opérations de contrôle renforcé ont été mises en place aux frontières, «dans le cadre notamment d’une collaboration étroite avec les autorités françaises», précise le centre de crise.

Sécurité renforcée à Bruxelles en vue du match Belgique-Espagne

Le président de la République française François Hollande a annoncé vendredi en fin de soirée la fermeture des frontières de l’Hexagone et l’instauration de l’état d’urgence.

«A titre de précaution, une sensibilisation accrue des services de police a été demandée pour l’ensemble des grands événements prévus ce week-end en Belgique ainsi que pour le match de football prévu mardi prochain à Bruxelles», au Stade Roi Baudouin face à l’Espagne, ajoute le centre de crise. «Il est demandé aux personnes se rendant à ces grands événements de ne pas prendre de bagage ni de sac pour faciliter les contrôles renforcés qui seront organisés. Il est en outre demandé à chacun de se montrer vigilant afin de contribuer à la sécurité de tous.»

«Les autorités et services belges concernés suivent en continu la situation de près», ajoute le centre de crise. Interrogé pendant la nuit sur les ondes de La Première, le Premier ministre Charles Michel a demandé à la population de «ne pas tomber dans le piège de l’angoisse et à être prudents et mobilisés».

Il n’y a pour l’instant pas d’informations au sujet de Belges parmi les victimes, a indiqué le porte-parole du SPF Affaires Étrangères à l’agence Belga.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une