Charles Michel: «On paie la facture de ce qui n’a pas été fait par le passé»

Le Premier ministre était l’invité de Pascal Vrebos ce dimanche sur RTL-TVI.

Journaliste au pôle Multimédias Temps de lecture: 2 min

Le Premier ministre est bien sûr revenu sur les attentats de Paris, ainsi que sur l’origine molenbeekoise supposée de certains suspects.

Des actes de guerre

« Ce sont des actes de guerre portés sur le sol européen »a réexpliqué Charles Michel.« Ce n'est pas une une surprise. Cela fait des mois que les services de sécurité européens craignent ce type d'attaques », a-t-il ajouté.

Molenbeek

Il est également revenu sur le rôle supposé de Molenbeek dans ces attentats. « Il est vrai qu’il y a souvent eu des lien entre attaques terroristes et Molenbeek. Il y a eu une forme de laxisme, de laisser faire. On paie la facture de ce qui n’a pas été fait par le passé. Cela fait plusieurs années déjà que la Belgique alerte sur le phénomène des combattants, qui partent se battre en Syrie puis reviennent sur le sol européen pour y commettre des attentats ».

La lutte contre le terrorisme.

« De très nombreuses personnes suspectées de relations avec des radicaux sont sur écoute et surveillés. Il faut trouver l'équilibre entre sécurité et libertés individuelles. Il faut également travailler en amont. Au niveau de l'éducation. Mais il faut aussi mettre l'accent sur la répression. Les services de renseignements doivent pouvoir mieux partager leurs informations ».

Charles Michel a également insisté sur les mesures déjà prises par son gouvernement et qui, d’après lui, ont porté leurs fruits: 169 personnes ont été jugées pour des faits de terrorisme en quelques mois et une septantaine de cartes d’identité ont déjà été retirées, empêchant de la sorte des départs vers des zones de guerre.

Une minute de silence

Le premier ministre a par ailleurs appelé dimanche les partis politiques démocratiques à observer une minute de silence lundi à midi, sur les marches du parlement fédéral, a annoncé son porte-parole. Au même moment, dans toute l’Europe, de telles initiatives seront prises pour honorer la mémoire des victimes des attentats de Paris.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une