Attentats de Paris: l’opération terminée à Molenbeek, Salah Abdeslam toujours en fuite

Une nouvelle opération policière d’envergure a eu lieu ce matin à Molenbeek, après les attentats meurtriers de Paris. Désormais terminée, elle visait à interpeller le suspect Salah Abdeslam. Mais ce dernier est toujours en fuite.

>>> Suivez notre direct sur mobile

Une perquisition a eu lieu dans un immeuble situé à hauteur de la rue Delaunoy et de la rue Ransfort. Les services de déminage étaient également sur place, alors que des policiers ont pénétré dans le bâtiment par le toit.

L’action était clairement dirigée vers une habitation en particulier, la police appelant à plusieurs reprises les locataires à sortir avec un mégaphone et à exposer leurs mains aux fenêtres.Vers 11 heures, la police avait procédé à une arrestation administrative. Un individu a ainsi été embarqué encagoulé mais son identité n’a pas été précisée par le parquet fédéral.

Cette opération s'inscrivait «  dans le cadre des perquisitions qui se font depuis ce samedi sur le territoire de la commune de Molenbeek en lien avec les attentats de Paris », a confirmé la bourgmestre de Molenbeek, Françoise Schepmans, sur RTL-TVi. Des détonations ont été entendues. «  Les détonations ne sont pas des coups de feu, a rapidement précisé la bourgmestre. Ce sont des pétards qui sont lancés pour faire évacuer les gens du périmètre. »

Plusieurs perquisitions et arrestations ont déjà été effectuées depuis samedi dans ce quartier populaire. La justice belge a relâché cinq des sept suspects interpellés samedi soir.

Notre direct sur mobile