Les réacteurs micro-fissurés de Doel 3 et Tihange 2 peuvent redémarrer

Temps de lecture: 1 min

L’Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) a autorisé mardi Electrabel à procéder au redémarrage de Doel 3 et Tihange 2. Selon le contrôleur nucléaire belge, «il n’y a plus d’éléments qui empêchent le redémarrage» des réacteurs.

Electrabel peut dès lors exploiter ces deux réacteurs jusqu’à leur arrêt définitif, fixé par la loi au 1er octobre 2022 pour Doel 3 et au 1er février 2023 pour Tihange 2. On ignore encore cependant à quel moment précis ce redémarrage aura lieu. Deux à trois semaines devraient être nécessaires au fournisseur d’électricité pour pouvoir procéder à cette opération.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une