RTL défend Zemmour: «Bombarder Molenbeek? C’était du second degré»

Depuis ce matin, Eric Zemmour défraie la chronique pour son intervention matinale sur les ondes de RTL dans laquelle, après une critique en bonne et due forme de l’islam et de l’inaction du gouvernement français, il lance : «  Au lieu de bombarder Raqa (le fief de Daesh en Syrie, NDLR), la France devrait bombarder Molenbeek d’où sont venus les commandos du vendredi 13. Les frontières entre pays européens ne servent plus à rien depuis Schengen (…)  ».

« Des propos à prendre au second degré »

Devant le tolé provoqué par ses déclarations, la station française est sortie du silence à travers un communiqué : «  L’objet de la chronique d’Eric Zemmour était de démontrer que les bombardements français en Syrie ne servaient à rien tant que les frontières intra-européennes ne seraient pas rétablies. Comment peut-on imaginer qu’Eric Zemmour ait sérieusement appelé à bombarder cette commune bruxelloise ? »

RTL précise encore : « Les propos du chroniqueur étaient évidemment à prendre au second degré, et d’aucune façon au premier degré ».

Sur le même sujet
MédiaSyrie