Mons: Saint George et le Dragon en BD

A la sortie d’un vernissage qui se déroule à la salle Saint-Georges, Lucy, Peter et Adam sont interpellés par un personnage insolite qui annonce que le légendaire combat « dit Lumeçon » verra la victoire du dragon sur saint Georges, libérant ainsi les forces du mal qui nous menacent depuis la nuit des temps ! Cette malédiction, relayée abondamment par les médias, met en émoi toute la ville et enclenche une série d’événements qui vont mener nos amis dans une course-poursuite pour empêcher l’inconcevable de s’accomplir.

Telle est la trame de la bande dessinée Le dernier combat du Dragon imaginée par Antonio Cossu et Benoît Fauviaux. Une première initiative du genre autour de la Ducasse, mais qui a mis du temps à se concrétiser puisque l’idée a été lancée en 2004. « Pratiquement, l’album se réalisait pour Benoit Fauviaux et pour moi par-delà nos occupations professionnelles respectives, explique Antonio Cossu. Le temps de gestation s’avéra donc plus long que souhaité. C’est l’achèvement d’un album de BD de commande, Saint Amand l’aventurier, sorti en 2012, qui m’a donné l’assise financière suffisante pour que Oro Production ASBL puisse éditer l’album. Voilà trois ans que nous bataillons pour que Le dernier combat du Dragon prenne sa forme définitive. Nous espérons que les lecteurs partageront le même plaisir à le lire que nous avons eu à le réaliser à quatre mains. Quant à savoir si c’est vraiment le dernier combat, la réponse appartient à chacun de nous, semble-t-il… Néanmoins une chose reste sûre : les Montois ne périront pas ! »

Depuis 1988, Antonio Cossu mène de front son métier de créateur et celui de professeur de l’enseignement supérieur artistique au sein de l’académie des beaux-arts à Tournai. En 1993, il fonde, avec d’autres auteurs de BD, une structure éditoriale indépendante, Oro Production, dont un des objectifs est de favoriser la publication d’œuvres de jeunes talents de la BD.

Benoît Fauviaux est né à Frameries le 9 juillet 1976. Diplômé en 1998 de l’atelier BD-illustration de l’académie des Beaux-arts de Tournai dirigé par Antonio Cossu et Thierry Umbreit, il réalise ensuite divers travaux d’illustration et de BD, tout en enseignant le dessin et la BD dans diverses académies des Beaux-arts et lors d’animations et de stages ponctuels. Remarqué par les éditions Casterman, il a collaboré avec Jacques Martin, le créateur d’Alix, à la série Les Voyages de Jhen (2005).

Le dernier combat du Dragon sera présenté lors du salon du livre de Mons ce week-end. Les auteurs préparent déjà un autre album de BD, autour de la bataille de Mons en 1914.

Le dernier combat du dragon ANTONIO COSSU ET BENOÎT FAUVIAUX, Oro Production, 56 pages, 15 euros