5 micro-habitations inspirantes

1. Familiale : la tiny house de Macy Miller

Lien Pinterest

Macy y vit avec son partenaire James, leur fille Hazel, et leur chien, un Grand Danois ! La construction de la maison a coûté environ 10 500 €. Ce projet lui a permis de se débarrasser de tous crédits ou loyer pour vivre en famille dans l’Idaho aux États-Unis.

2.Éco- responsable : l’Enviresponsible Shelter

Lien pinterest

Cette cabane est une construction préfabriquée du bureau d’architecture Broadhurst Architect. (U.S.A.). Sa forme est inspirée par les entrepôts à maïs américains. D’environ 25 m² au sol, cette habitation comporte une chambre en méridienne, une cuisine (escamotable), une salle de bain et un living. Elle est construite en matériaux durables.

www.broadhurstarchitects.com

www.thecrib.info

3. Moderne et compact: le Tom Dixon pop-up bar

Le modèle présenté est destiné à être un bar d’appoint, mais la logique permet de l’étendre de façon modulaire pour y inclure chambre et salle de bain. Telle quelle, cette construction comporte une cuisine entièrement équipée, un coin salon, et un balcon. C’est un projet de la célèbre marque de design britannique Tom Dixon.

Lien Pinterest

www.tomdixon.net

4 Citadin : le microloft

Ce micro-appartement existe à New York City, là où le moindre m² vaut de l’or. Celui-ci en compte 40 et réussit à y intégrer un espace de vie confortable pour un couple.Tout est pensé dans les moindres détails et les finitions sont exceptionnelles. C’est un projet du bureau d’architecture Specht Harpman.

Lien Pinterest

www.spechtharpman.com

5. Cabanon montagnard : le studio d’artiste

Il s’agit du studio suisse de l’artiste Albert Oehlen. Situé à Bühler, il s’agit d’une retraite créative conçue par les architectes Abalos+Sentkiewicz et Enguita&Lasso De La Vega. Il n’est pas conçu pour y vivre, mais reste cependant un bel exemple d’intégration et de durabilité. Son exposition est destinée à capter toute la lumière naturelle et le système de chauffage est géothermique.

Lien Pinterest

abalos-sentkiewicz.com

Les nouvelles tendances et modes de vie contemporains ne cesseront jamais de nous intéresser, mais la période de maxi-maisons est vraiment dépassée. Les contraintes urbaines actuelles et préoccupations écologiques sont souvent les moteurs de cette vision d’une vie à petite échelle. Certains diront qu’elle est en lien direct avec l’appauvrissement des classes moyennes, mais bien souvent il s’agit, dans nos contrées, d’un véritable choix.