Accueil

Menaces d’attaques à Bruxelles: voici les mesures, commune par commune

Dans la capitale, l’Ocam a relevé le niveau de menace à son maximum. Tous les magasins du centre de Bruxelles sont invités à fermer ce samedi.

Temps de lecture: 8 min

Suivre le direct sur mobile

La mine grave, le ministre-président Rudi Vervoort accompagné de plusieurs bourgmestres a fait le point ce samedi midi sur les mesures de sécurité prises à Bruxelles. Voici un résumé de la situation.

Stib. La fermeture du réseau de métro et de pré-métro est annoncée jusqu’à (au moins) dimanche 15 heures. À la Stib on confirme que « le métro est à l’arrêt ainsi que les trams qui empruntent des tunnels. Les bus, eux roulent normalement », indique Françoise Ledune. La mise à l’arrêt du métro et du pré-métro perturbe sérieusement le réseau de la Stib. Qui tente de trouver des solutions pour épauler ses voyageurs. C’est ainsi que la société de transport en commun s’apprête à déployer des navettes pour muscler son dispositif. « Toutes les forces du métro ont été redirigées vers la surface. Nous allons pouvoir déployer des navettes supplémentaires notamment à destination des grandes gares où le trafic n’est pas interrompu », précise Françoise Ledune. Le réseau Noctis circulera normalement. Du personnel sera également déployé sur le terrain pour informer les usagers et leur soumettre des alternatives pour arriver à destination. Par ailleurs, pour les clients ne disposant pas d’internet, la Stib va ouvrir son call center (070.23.2000). Initialement programmée jusqu’à dimanche après-midi, la situation perdurera sans doute jusqu’à lundi matin. « On ne peut pas relancer le métro d’un claquement de doigts. » À noter que quelques chauffeurs du dépôt Delta ont débrayé, craignant pour leur sécurité, mais la majorité des chauffeurs continue de travailler, « malgré les conditions difficiles », précise la porte-parole de la Stib. Qui ajoute : « nous tentons de rassurer les agents ».

SNCB. La gare de Schuman est fermée, parce qu’il s’agit d’une gare de métro. À ce stade, aucune autre gare n’est fermée. À noter que quelques magasins de la gare du Midi ont fermé leurs portes. Par ailleurs, depuis ce matin sont entrés en vigueur les nouveaux contrôles pour les trains internationaux. Concrètement, les voyageurs embarquant à bord d’un TGV ou d’un Thalys font l’objet d’un contrôle systématique d’identité. Il est donc recommandé d’arriver plus tôt. Des contrôles d’identité sont par ailleurs menés pour les personnes débarquant à Bruxelles.

Pour ce dimanche soir, si des actions étaient initialement prévues dans les districts Sud-Ouest (Charleroi) et Sud-Est (Namur) pour une durée de 24 heures, elles devraient finalement être contenues. « Nous avions déposé un préavis pour couvrir nos travailleurs qui voulaient suivre l’appel à la manifestation de la FGTB », explique ce samedi Michel Abdissi (CGSP-Cheminots). « Mais comme la FGTB a désormais levé son appel, il ne devrait pas y avoir trop de perturbations. »

Événements, marchés, magasins. Les grands événements, eux, sont annulés. « De quoi permettre de libérer des capacités policières. Ce n’est donc pas lié à la nature des événements mais à la mobilisation nécessaire pour assurer la sécurité des Bruxellois ». Le ministre-président et les 19 bourgmestres recommandent par ailleurs d’annuler tous les grands événements et manifestations sportives, ainsi que les marchés, et de fermer les centres commerciaux, ainsi que les magasins dans les zones de forte fréquentation. Une nouvelle réunion du conseil régional de sécurité se tiendra ce dimanche à 17 heures.

« Nous sommes en contact permanent avec les pouvoirs publics », explique Baptiste Van Outryve, le porte-parole de Carrefour. La situation à 15h00 est la suivante : six magasins ont été fermés sur la soixantaine que compte l’enseigne dans la capitale. Il s’agit des hypermarchés d’Evere et Saint-Agathe ainsi que trois Carrefour Market (Watermael-Boitsfort, Woluwe-Saint-Pierre et City 2) ainsi que l’Express de la station de métro Rogier. Pour les Delhaize  : « Nous avons été obligés de fermer deux magasins, explique Roel Dekelver, le porte-parole de Delhaize. Il s’agit des magasins Charles-Quint et Westland. Dans ce dernier cas, la fermeture s’explique par le fait que ce shopping center est également fermé. Nous prenons également des mesures de garde pour certains magasins restés ouverts grâce à des équipes de surveillance supplémentaires ». Le groupe Colruyt a pris la décision de fermer ses deux magasins d’Evere. Selon Colruyt, la situation est à l’image de celle d’un samedi, sur l’ensemble de ses magasins bruxellois.

Scouts. La fédération des scouts recommande à ses membres « d’éviter les rassemblements de plus de 100 personnes, c’est-à-dire de privilégier les rassemblements de section et non pas d’unité ». Il est par ailleurs demandé « de privilégier des activités à proximité du local, et d’éviter les lieux à forte concentration de personnes, comme les quartiers commerçants et les gares ».

Messes. Elles sont, jusqu’à nouvel ordre, maintenues sauf la messe de la commune d’Etterbeek qui est annulée.

Les mesures commune par commune

Des mesures spécifiques ont par ailleurs été prises, commune par commune. En voici une série d’éléments.

► Ville de Bruxelles. Yvan Mayeur appelle les magasins à fermer leurs portes, dans le Pentagone, le quartier Louise, la Porte de Namur et la chaussée d’Ixelles. Rue Neuve, les magasins ont fermé progressivement, le City 2 aussi. Pour les bars et restos, Yvan Mayeur ne souhaite pas, à ce stade, leur recommander de fermer ce samedi après-midi ni ce soir. Le bowling Crosly qui connaît de grosses affluences le week-end a rangé ses quilles. « Nous avons fermé à 13 heures, sur ordre de police », dit-on du côté du boulevard de l’Empereur. La Bibliothèque royale a elle aussi fermé ses portes.

Molenbeek. La Bourgmestre de Molenbeek-Saint-Jean a décidé d’annuler les matches de football (White Star et RWDM) et le match de hockey (Daring) prévus ce week-end, ainsi que la tenue du marché du dimanche sur la place Communale. Par ailleurs, les autorités fédérales mettent 10 militaires à disposition de la Commune. En concertation avec la Bourgmestre Françoise Schepmans et le Chef de corps de la Zone de Police Bruxelles Ouest Johan De Becker, ces militaires seront postés aux entrées des supermarchés situés à Molenbeek-Saint-Jean. De plus, les bibliothèques communales seront fermées ce week-end. Sont annulées, toutes les activités organisées à la Maison des Cultures et de la Cohésion sociale, au Château du Karreveld et au Centre Communautaire Maritime. La Commune recommande aux habitants d’éviter les lieux de rassemblement

► Ixelles. Une réunion de concertation a eu lieu avec la Ville de Bruxelles. Il est recommandé aux commerces ainsi qu’aux salles susceptibles d’accueillir beaucoup de monde de fermer les volets. « Cela ne concerne donc pas les magasins de quartier, précise Willy Decourty. Mais bien les grandes enseignes situées de la Porte Louise à la Porte de Namur, en passant par la chaussée d’Ixelles. » Vers 13 heures, la moitié des magasins concernées étaient déjà fermés. Même consigne pour les cinémas. « J’ai également alerté les responsables de Flagey, sachant que de nombreuses activités y étaient programmées ce week-end. » La piscine, le cimetière et la bibliothèque d’Ixelles sont également fermés. Le marché de la place Flagey a été annulé ce matin et le sera également dimanche. Le festival International Jeunes Publics Météores est annulé ce samedi, aussi bien au Théâtre Marni qu’au Théâtre Varia.

► Etterbeek. Vincent De Wolf a d’ores et déjà fait fermer la piscine et le centre sportif de sa commune. Toutes les rencontres de foot au stade Guy Thys sont annulées. Par arrêté, le bourgmestre MR a aussi ordonné l’annulation de toute manifestation dans les principales salles de spectacles : le théâtre Saint-Michel, le Senghor, l’Atelier 210, De Maelbeek, le Bouche à Oreille, l’Arsenal, l’Arrière-scène, l’Albert Hall. Le marché Jourdan de ce dimanche n’aura pas lieu non plus. Pour ce qui est des bars et restaurants, le bourgmestre évaluera la situation au cas par cas. A priori, les établissements de la place Jourdan resteront ouverts, car ils seront sécurisés par l’armée. En revanche, d’autres bars ou restaurants que le bourgmestre estimerait ne pouvoir sécuriser seront fermés.

► Uccle. La commune d’Uccle annule toutes ses activités sportives et culturelles organisées ces samedi et dimanche. La commune recommande également aux clubs et aux associations privés d’en faire de même. Cela implique la fermeture de la piscine du Longchamp, des infrastructures sportives communales, des bibliothèques communales et du centre culturel d’Uccle.

Anderlecht. Après réunion avec ses services de police, le bourgmestre, Eric Tomas (PS) annonce que « des discussions sont en cours avec les responsables d’Ikea en vue de fermer le magasin dès cet après-midi ». Le Cora est, lui, en train de baisser ses volets, tout comme l’avait fait avant lui le Westland Shopping. Le marché des Abattoirs n’aura par ailleurs pas lieu demain. Idem pour les activités sportives prévues à la salle Simonet et une fête de Saint-Nicolas programmée dans une école libre. Une trentaine de militaires sont actuellement déployés, principalement dans le centre et à proximité d’Ikea.

► Saint-Gilles. Le marché du Midi est annulé, celui du Parvis de Saint-Gilles également. Pour le reste, le bourgmestre, Charles Picqué, a décidé de faire fermer tous les lieux à forte concentration de public. La piscine sera par exemple fermée. « Cela ne va pas jusqu’à fermer les boucheries, ce n’est pas un couvre-feu », souligne Charles Picqué.

Schaerbeek. Laissée ouverte dans un premier temps, la piscine locale a finalement été fermée et le restera jusqu’à dimanche au moins. « Les autres communes ayant fait fermer leur bassin, nous craignions un report, explique Bernard Clerfayt. Et nous ne voulions pas mobiliser des forces de police supplémentaires. » Concernant la rue de Brabant, le bourgmestre recommande que les commerçants ferment les volets. « C’est ce que j’ai demandé lors de ma rencontre avec le président de l’association des commerçants. » Aucun marché n’était par ailleurs prévu ce week-end. « Ce samedi, les mariages ont bel et bien été célébrés à la maison communale. Et nous n’interdirons pas les fêtes privées dans la foulée. La vie continue », souligne Bernard Clerfayt.

► Woluwe-Saint-Pierre. Le cinéma Stockel, le Stockel Square, le centre culturel Whalll, le centre sportif Sportcity ainsi que les bibliothèques de la commune ont été fermés.

► Woluwe-Saint-Lambert. Même type de mesures que dans les autres communes, le Woluwe Shopping a fermé ses portes.

► Watermael-Boitsfort. Le bourgmestre, Olivier Deleuze, a fait fermer toutes les infrastructures publiques, piscine, centre sportif, centre culturel. Le marché de dimanche matin est annulé, ainsi, d’ailleurs, que le marché de Noël de la semaine prochaine.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une