Abdeslam est toujours en fuite, l’opération antiterroriste n’est pas encore terminée

Les dernières informations sur mobile

Gigantesque coup de filet dimanche soir à Bruxelles. D’après le parquet fédéral, 19 perquisitions ont eu lieu à Bruxelles (Molenbeek, Anderlecht, Jette, Schaerbeek, Woluwé-Saint-Lambert et Forest) et trois autres à Charleroi. 16 personnes ont été privées de liberté, le juge d’instruction décidera ou non de les garder ce lundi.

Le parquet fédéral souligne que les perquisitions se sont déroulées sans incident excepté à Molenbeek où un véhicule s’est lancé frontalement sur les forces de l’ordre. Le chauffeur du véhicule a été blessé.

Pour ce qui est des objets saisis lors des perquisitions, les forces de l’ordre n’ont pas trouvé d’arme ni d’explosifs.

Salah Abdeslam, soupçonné d’avoir participé aux attentats de Paris n’a pas été trouvé. Dans l’intérêt de la poursuite de l’enquête, le parquet s’est refusé à dévoiler d’autres détails.

À Bruxelles, la vie doit continuer

« Le travail n’est pas fini », a affirmé le ministre de l’Intérieur Jan Jambon sur la VRT et la RTBF. « L’opération n’est pas encore finie, elle doit être poursuivie », a-t-il affirmé, se montrant avare en détail dont la révélation pourrait nuire à l’enquête. « On progresse, on continue dans les heures et jours qui viennent. Je ne donnerai aucun détail sur l’enquête, ni sur l’endroit où l’on cherche Salah Abdeslam », a déclaré le ministre.

« À part pour métros et écoles, la vie doit continuer à Bruxelles », a conclu Jan Jambon

La vidéo sur mobile

► Lire aussi : Vaste opération antiterroriste en Belgique : récit d’une soirée sous tension

Différentes communes visées

Selon nos informations, ces interpellations auraient précisément eu lieu Rue du Midi, mais aussi à Schaerbeek entre la rue du Pavillon et la rue Van Oost où deux blindés ont été mis en action.

À Molenbeek, à proximité de la station de métro Etangs noirs, rue de la Carpe et rue Ransfort précisément, des coups de feu ont également été tirés. Cette dernière opération s’est achevée vers 23 heures. Toujours à Molenbeek, les unités spéciales auraient perquisitionné le domicile d’un oncle de la famille Abdeslam. Falkland serait le frère de la mère de Salah Abdeslam.

Abdeslam repéré près de Liège

Selon nos informations, les unités spéciales et le peloton antibanditisme ont également concentré leurs efforts sur Liège et ses environs. Salah Abdeslam aurait été formellement repéré par le peloton antibanditisme chaussée de Tongres à Rocourt vers 19 h 30 à bord d’une BMW de type 3 ou 5. Il aurait toutefois réussi à s’enfuir en empruntant l’E40 en direction de l’Allemagne.

Cette piste liégeoise serait à lier à une autre perquisition menée à Dampremy à proximité de Charleroi, vers 20 h 45. Un homme a été intercepté lors de cette perquisition.

► Lire aussi : Le niveau de menace terroriste reste à 4 à Bruxelles : les écoles et métros fermés ce lundi