Des «bunkers» dans les écoles: le clash entre Mayeur et Milquet

« O n ne va pas construire des bunkers dans les écoles. Il ne faut pas venir avec des propositions qui n’ont pas de sens ». Yvan Mayeur a réagi ce mardi matin à la proposition de la ministre de l’Education Joëlle Milquet de mettre en place des « safe room » dans les écoles, c’est-à-dire une salle fortifiée en cas d’attaque. « Nous sommes capables de prendre notre propre mesure. Il faut éviter l’hystérisation », assène le bourgmestre de Bruxelles.

► Lire aussi  : Yvan Mayeur: «On ne va pas vivre sous le régime islamiste»

« Une recommandation qui émane de la police de Mayeur »

Suite aux déclarations d’Yvan Mayeur sur La Première, la ministre met les points sur les i. Et précise que cette proposition ne vient pas de nulle part  : « Le fait de demander de repérer dans les bâtiments des endroits plus sécurisés en raison de leur infrastructure en vue de protéger les personnes en cas de problèmes est une des mesures recommandées généralement dans ce genre de plan de prévention. » Et souligne que la suggestion de prévoir des « safe room » est clairement recommandée par la zone de police de Bruxelles et a été envoyée officiellement à toutes les écoles de la ville de Bruxelles il y a quelques jours. « La ministre s’étonne des propos d’Yvan Mayeur ce matin à ce sujet. Il estime cette recommandation peu sérieuse... alors qu’elle émane de sa propre police ! »