Le passé compromettant de Mohamed Abdeslam

Mohamed Abdeslam, le frère de Salah et Brahim Abdeslam, tous deux impliqués dans les attentats terroristes de Paris, traîne un passé compromettant, révèlent nos confrères de la DH.

En 2005, le nom de Mohamed Abdeslam apparaissait dans l’affaire des « ambulanciers charognards ». À l’époque, sept personnes, dont Mohamed Abdeslam, ont été inculpées pour avoir dépouillé 20 à 30 cadavres. Bijoux, argent, effets personnels, ces derniers récupéraient tout ce qu’ils pouvaient avant même que les proches ne puissent s’en rendre compte.

À l’époque Mohamed Abdeslam avait 18 ans. Il avait alors écopé de 2 ans de prison avec sursis.

Alors que le dossier refait surface, son avocate a réagi : « Mon client a été jugé par défaut. Il a encore la possibilité de faire opposition et reste donc présumé innocent. De plus, les faits remontent à plus de dix ans. », selon des propos recueillis par la DH.

Après les attentats de Paris, Mohamed Abdeslam a été interrogé par la police et relâché deux jours plus tard. Depuis, il est devenu très médiatisé en se rendant sur tous les plateaux de télévision. Il n’aura donc pas fallu attendre trop longtemps avant que son passé ne resurgisse.