S'identifier S'abonner

«Pas de preuve réelle» que l’Arabie saoudite finance l’Etat islamique

L’Arabie saoudite est souvent accusée de financer l’Etat islamique. Notre journaliste expert Baudouin Loos a répondu à vos questions.

Par la rédaction

Temps de lecture: 2 min

L’Arabie saoudite est souvent accusée de financer l’Etat islamique. La thèse ne tient pas pour l’Etat. Mais des riches donateurs privés agissent en sous-main. Tout comme est manifeste une proximité idéologique entre le wahhabisme et l’islam extrémiste cher à Daesh.

Baudouin Loos a répondu aux questions des internautes.

L’Arabie saoudite, en tant qu’Etat, finance-t-elle Daesh ?

Cette théorie circule beaucoup et est véhiculée par des gens très sérieux, dont un ancien de la DGSE, les services secrets français. Ces gens disent que jusqu’en 2013, l’Arabie saoudite et d’autres pétromonarchies finançaient des groupes islamistes.

Cette théorie est contestée ?

Elle est contestée et contestable. Avant Daesh, il y a eu al-Qaïda, qui considère l’Arabie saoudite comme un repaire de mécréants. Il y a une lutte de leadership, car l’Arabie saoudite se prétend gardienne des lieux saints comme La Mecque. En fait, les Saoudiens et Daesh sont en guerre. Daesh a déjà perpétré des attentats sur le sol saoudien. Daesh a d’ailleurs promis de faire flotter son drapeau noir sur La Mecque. L’Arabie émet régulièrement des fatwas contre le djihadisme, les prisons saoudiennes sont remplies de combattants djihadistes ou supposés tels.

Des financiers privés financent-ils directement ou indirectement le djihad de l’Etat islamique ?

On n’a pas de preuve réelle, sinon il y aurait des cols blancs sous les verrous. Il est de notoriété publique que dans le Golfe certains ont des penchants idéologiques pour l’extrémisme sunnite et qu’ils n’hésitent pas à transférer de l’argent pour ce djihad. Mais leur soutien peut prendre d’autres formes qu’un transfert d’argent d’un compte à l’autre. C’est extrêmement difficile à déceler.

N’y a-t-il pas une contradiction à être un allié de l’Arabie saoudite et à combattre Daesh ?

Elle lutte contre le djihadisme en général. Les Saoudiens, je parle de la dynastie des Saoud, ne sont pas suicidaires. Le reproche qu’on peut leur faire est que l’idéologie qu’ils portent, le wahhabisme, est une vision de la religion musulmane extrêmement conservatrice, voire moyenâgeuse, avec des châtiments corporels, une stricte séparation entre les sexes, un statut de la femme minimisé, etc. Ils ont certes en Occident un réseau de mosquées qu’ils financent et qui véhicule cet islam ultra-conservateur, qui n’est toutefois pas un islam révolutionnaire qui incite à prendre les armes pour abattre les mécréants. Les Saoudiens ne sont pas des propagandistes du djihad.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Retour en haut du site Belgique Monde Économie Sports Culture Opinions Techno Sciences et santé So Soir Soirmag Images Le choix de la rédaction Dossiers Archives Bourses Trafic Météo Programmes télé Club du Soir Nous contacter RSS Les voyages du Soir La boutique SoSoir Petites annonces Annonces immobilières Gocar Faire-part et cartes de vœux Photobook Les Œuvres du Soir Toutes nos archives Gérer les cookies Rossel Rossel Advertising References Cinenews Out.be L'Echo SudInfo Metro Kotplanet.be Grenz Echo La Voix du Nord Vlan Rendez-vous En mémoire Sillon belge App Store Optimization Immovlan VLANSHOP