Une campagne d’Amnesty dans les écoles flamandes suscite l’ire de l’ambassadeur de Hongrie

L’ambassadeur de Hongrie Tamas Ivan Kovacs est venu se plaindre il y a quelques semaines auprès de la ministre flamande de l’Enseignement Hilde Crevits après une campagne d’Amnesty International sur la situation des réfugiés en Hongrie, à laquelle ont participé des écoles flamandes. Les élèves étaient invités à écrire à l’ambassadeur afin de protester contre les violations des droits humains des réfugiés en Hongrie. La ministre Crevits a fait valoir auprès de l’ambassadeur la liberté pédagogique au sein des établissements scolaires.