Angela Merkel désignée personnalité de 2015 par le Time

Le magazine américain salue sa capacité à «faire face» aux défis qui se sont présentés à l’Europe tout au long de l’année.

Temps de lecture: 2 min

La chancelière allemande Angela Merkel a été désignée mercredi personnalité de l’année 2015 par le magazine américain Time. La directrice de publication de Time, Nancy Gibbs, a évoqué la réaction d’Angela Merkel face à la crise grecque, à celle des migrants et sa réponse face à la menace du groupe Etat islamique, dans un communiqué publié mercredi.

«Vous pouvez être d’accord ou pas avec elle, mais elle ne choisit pas le chemin le plus facile», a estimé Nancy Gibbs, pour laquelle «les leaders sont mis à l’épreuve seulement lorsque les peuples ne veulent pas les suivre». «Parce qu’elle a demandé davantage à son pays que la plupart des politiciens auraient osé, parce qu’elle a tenu bon face à la tyrannie et à l’opportunisme et parce qu’elle a amené un leadership moral ferme dans un monde où il se fait rare, Angela Merkel est la personnalité de l’année de Time».

La chancelière allemande a devancé, dans l’ordre, le chef du groupe jihadiste Etat islamique (EI), Abou Bakr al-Baghdadi, le candidat américain à la primaire républicaine Donald Trump, le mouvement américain pour les droits des Noirs Black Lives Matter et le président iranien Hassan Rohani.

Interrogée sur la chaîne NBC, Nancy Gibbs a assuré que Time n’avait pas écarté d’office Abou Bakr al-Baghdadi du fait de l’impact qu’aurait eu sa désignation. «Rien n’est impossible. Nous avons désigné de grands méchants par le passé», a expliqué la directrice de publication, rappelant qu’Adolf Hitler avait été nommé personnalité de l’année. Pour Nancy Gibbs, «2015 a été une année lors de laquelle il a perdu du terrain».

À lire aussi Portrait: Angela Merkel, l’indéboulonnable

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une