Le piétonnier fait encore parler de lui

Hanseeuw Group et Sontag Real Estate vont remodeler un pâté de maisons du centre-ville de Bruxelles. Le projet accueillera un centre commercial de 2.500 m2.

Temps de lecture: 2 min

Les initiateurs de ce projet de réhabilitation ne sont guère connus sur la place bruxelloise. Ils sont pourtant les premiers à poser un nouveau jalon de taille censé remailler les boulevards du bas de la ville récemment rendus aux piétons.

Ce premier quadrilatère bientôt très en vue, redessiné non loin de la place de Brouckère et du Centre Monnaie, sera rebaptisé « Crystal City » par ses maîtres d’ouvrage, Hanseeuw Group et Sontag Real Estate. Il accueillera, dans son pied à front de boulevard, l’îlot commercial Grétry (2.500 m²), du nom d’une des rues qui, avec celles des Halles et de l’Evêque, le délimitent. Un large auvent suspendu à cinq mètres de haut permettra d’ailleurs d’y flâner en vitrine à l’abri des averses.

Pour offrir une nouvelle vie à ce bloc de béton massif à la toiture imposante sans déroger aux prescrits régionaux, tout en privilégiant la mixité des fonctions, c’est le bureau d’architectes Art & Build qui a été choisi. Et si, hypercentre urbain oblige, Crystal City reste un projet éminemment commercial, il se veut aussi moteur de revalorisation d’un morceau de ville à vocation résidentielle.

Selon David Roulin, architecte en charge du projet chez Art & Build, disposer de 74 mètres à front de piétonnier présentait une double opportunité, quasi exemplaire : celle de revitaliser le liseré commercial à remailler sans pour autant mettre au second plan l’intérieur d’îlot le bordant.

Une des solutions a été d’offrir aux sept étages d’appartements limitrophes un jardin communautaire suspendu à front de boulevard : 1.200 m² d’espaces verts sont d’ailleurs au programme.

Quant aux trois façades hautes de quelque neuf étages qui achèvent le quadrilatère, elles seront repensées pour y loger les entrées des logements, des commerces de proximité, des services et des équipements communautaires (crèche, 700 m²).

Les travaux devraient débuter tout prochainement sous l’égide des entreprises Louis De Waele.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une