La SNCB menace de couper les finances des syndicats

La direction demande aux syndicats de renoncer aux cinq jours de grève en janvier.

Temps de lecture: 1 min

La SNCB refuse de conclure un nouvel accord avec les organisations syndicales concernant leur financement tant que celles-ci menaceront de faire grève cinq jours au mois de janvier.

Les syndicats des cheminots pouvaient bénéficier d’environ 10 millions d’euros par an en vertu de cet accord. L’actuel accord de financement court jusqu’à la fin de l’année, indiquent vendredi les journaux de Mediahuis. Sans avancée des négociations, les différentes organisations syndicales pourraient bien se retrouver sans argent en janvier.

Les montants consacrés par la SNCB au financement des syndicats cheminots servent notamment à payer les salaires des travailleurs libérés pour des fins syndicales.

Chargement
Le fil info
Tous

En direct

Le direct

    La UneLe fil info

    Allez au-delà de l'actualité

    Découvrez tous les changements

    Découvrir

    À la Une