Tunisie: six étudiants condamnés lourdement pour «homosexualité»

Temps de lecture: 1 min

Six étudiants de Kairouan ont été condamnés pour «pratiques homosexuelles» à trois ans de prison ferme et cinq ans d’interdiction de séjour dans cette ville du centre de la Tunisie, a indiqué lundi leur avocate.

Interpellés fin novembre-début décembre après avoir «été dénoncés par des voisins», ces six hommes ont reconnu avoir eu des «pratiques homosexuelles» et ont été condamnés jeudi à trois ans de prison, soit la peine maximale au titre de l’article 230 du code pénal, a dit à l’AFP Me Boutheina Karkni.

Déplorant «des condamnations extrêmement sévères», Me Karkni a annoncé avoir fait appel, et le nouveau procès devrait avoir lieu devant la cour de Sousse «d’ici 2-3 semaines». D’après leur avocate, les six étudiants ont subi durant leur détention préventive un examen anal, une pratique vivement critiquée par les ONG, qui la juge «inhumaine» et «dégradante».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une