Côte d’Ivoire: 4000 enfants travaillant dans le cacao pris en charge par les autorités

Temps de lecture: 1 min

Environ 4.000 enfants « victimes de traite et d’exploitation » dans le secteur du cacao ivoirien « ont été retirés et pris en charge de 2012 à 2014 » par les autorités et les ONG, selon le bilan du Plan d’action national de lutte contre les pires formes de travail des enfants (PFTE), présenté mardi à Abidjan.

La Côte d’Ivoire, premier producteur mondial de cacao, est considérée comme une importante destination régionale du trafic d’enfants en provenance des pays frontaliers, afin de travailler dans ses cultures. Le pays s’est engagé depuis quelques années à éliminer le « fléau » du travail des enfants dans les plantations.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une