Un traiteur ‘vegan’ et un piano silencieux couronnés par la BSE Academy

Six projets axés sur les filières vertes et durables avaient cette année été retenus par la BSE Academy pour bénéficier d’un accompagnement personnalisé à l’entrepreneuriat pendant trois mois.

Les récompenses vont cette année à des projets sur des niches de marché très spécifiques.

Le Prix BSE (prix principal) a été décerné à Quiet Piano, qui développe une solution d’habillage acoustique pour piano droit. Les cofondateurs Florence Hoorickx (architecte et décoratrice d’intérieur) et Dominique Maeck (‘serial entrepreneur’ à qui on doit déjà Cyclommunication et ses cyclo-taxis), pianistes à leurs heures perdues, ont connu le dilemme d’exprimer leur passion sans … casser les oreilles du voisin. Selon eux, 38,5% des possesseurs de piano droit seraient confrontés à des problèmes de voisinage. Quiet Piano veut proposer une alternative design, esthétique et confortable aux sourdines d’appartement (ou au piano électronique avec casque).

La toute jeune entreprise est occupée à parfaire les prototypes de ce qui ressemblera vraisemblablement à une housse englobant la partie résonante du piano, en textile ou en matériaux léger. Une commercialisation n’est pas attendue avant la deuxième partie de l’année, à un prix qui devrait démarrer à 250 euros. Vu le côté très « niche » du produit, Quiet Piano cherchera d’emblée à se positionner à l’international, en tissant des liens avec des commerces spécialisés.

Le Prix Triodos Sustainable Impact Award a été remis à Ariane Agnus, qui via sa société Envie a commencé à développer sur Bruxelles des cours de cuisine et services traiteur axés sur la cuisine végan ou végétale, qui exclut tout aliment d’origine animale. L’entrepreneure souhaite développer un concept tout un an, incluant la vente sur internet, pour ce type de cuisine ‘alternative’ qui intéresse un nombre croissant de gens.

La BSE Academy rempilera au printemps prochain, mais sous un nouveau nom : greenlab.brussels. Les fonds Feder, à l’origine du programme faîtier Brussels Sustainable Economy, arrivent en effet à échéance. Le Ministre bruxellois de l’économie, Didier Gosuin, continue toutefois de soutenir cet accélérateur ‘vert’, désormais directement logé chez impulse.brussels.

Une trentaine de projets ont transité parmi la BSE Academy. Parmi ceux qui ont déjà pu gagner une certaine notoriété, citons Fyteko, Simone à Soif, Tale Me ou Sumy (relire notre récent article).