Les autorités fédérales ajoutent le genre «X» à leurs offres d’emploi

À côté des traditionnels M (masculin) et F (féminin), les autorités fédérales ont ajouté le genre « X » à leurs offres d’emploi, a indiqué vendredi matin Elke Sleurs, la secrétaire d’État en charge de l’Égalité des chances.

Ce « X » constitue une alternative « pour toutes les personnes qui ne se retrouvent ni dans le M ni dans le F ». « Nous avons opté pour ce X plutôt que de laisser tomber le M et le F, ce qui n’aurait fait que reporter le problème car lors d’un entretien d’embauche, le candidat doit de toute façon indiquer son genre », a de son côté souligné Steven Vandeput, le ministre de la Fonction publique, selon qui l’ajout du X est « une solution durable qui donne un signal important ».

Sur le même sujet
Politique