Le juge confirme l’interdiction d’accès d’Alain Hubert à la station polaire

Temps de lecture: 1 min

La cour d’appel de Bruxelles a en partie confirmé la décision rendue en référé par le tribunal civil de Bruxelles à propos du litige entre l’explorateur belge Alain Hubert et l’Etat belge. La cour maintient l’interdiction pour Alain Hubert et les membres de sa fondation, l’International Polar Foundation (IPF), de «perturber le fonctionnement de la station polaire Princesse Elisabeth par tout agissement quelconque et de faire usage à distance de la station via le système SES Astra». Alain Hubert et les membres de l’IPF doivent cesser toute opération d’enlèvement ou de récupération de matériel et d’équipements, a ajouté la cour.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une