Palaces de haute montagne : le prestige ne suffit plus

Temps de lecture: 4 min

Sur les 16 palaces officiels de France, trois sont à Courchevel, qui compte aussi 17 hôtels 5 étoiles. Mais les hôtels de luxe se répandent aussi dans les stations plus modestes. En témoignent l’ouverture l’an dernier du premier 5* de La Clusaz, Au Cœur du Village (www.hotel-aucoeurduvillage.fr  ; c’est à la fois le nom et la situation de ce Relais & Chateau) et, ce mois-ci, du Pashmina (www.hotelpashmina.com), le quatrième 5* de Val Thorens, station branchée qui ne cesse de monter en gamme.

Vu la concurrence, si les restaurants gastronomiques, espaces bien-être, services VIP et décos personnalisées par les plus grands architectes deviennent la norme, le prestige ne suffit plus. Il faut rivaliser d’originalité pour attirer l’attention. Au Pashmina, les clients sont invités à passer la nuit sous les étoiles dans l’Igloo-Pod, une coupole de verre équipée grand luxe et située sur le toit. Même tendance côté appartements où le populaire Pierre & Vacances a lancé sa gamme de résidences Premium 5* (www.pierreetvacances.com/Premium) avec petit-déjeuner composé par le traiteur Fauchon. Et une série de services exclusifs, dont un moniteur privé pour découvrir le domaine skiable.

Chalets : demandez le concierge

Quoi de plus cosy qu’un authentique chalet pour se blottir au coin du feu après une journée de ski ? De plus en plus de promoteurs et même d’hôtels de luxe misent sur les chalets annexes, où l’on peut se retrouver en famille ou entre amis. Avec à la fois l’intimité, l’espace… et des services personnalisés dignes d’un palace. On appelle ça la conciergerie. Chef à domicile, ménage quotidien, transport vers les pistes, organisation des activités, réservation des forfaits et des cours de ski, ski-fitting et livraison du matériel à domicile, baby-sitting… C’est ce que propose le tout nouveau chalet L’Ecurie (www.thealpineclub.co.uk), bâti dans une ancienne ferme de 1885 rénovée en conservant les boiseries d’origine et situé dans le hameau de Villarabout (aux portes du domaine des 3 Vallées). D’autres offrent les services d’un ou plusieurs majordomes ou un espace bien-être privé, comme le Cervo Moutain Boutique Resort 5* (www.cervo.ch/fr) à Zermatt, en Suisse, un ensemble de 7 chalets de luxe situés au bout des pistes et qui disposent même, chacun, de leur propre salle de massage. Tandis que l’Apogée, dernier joyau hôtelier bâti par la chaîne Oetker à Courchevel, propose un chalet de 550 m2 loué 172.000 la semaine. Du sur-mesure pour les milliardaires russes.

Gastronomie : à table et aux fourneaux

Avec 55 restaurants distingués par le Michelin, Savoie et Haute-Savoie constituent la région la plus étoilée de France après Paris. Sans parler des autres tables gastronomiques qui s’y bousculent comme les skieurs sur les pistes. Là encore, l’originalité fait la distinction.

Près des Menuires, où les bien nommés René et Maxime Meilleur viennent de décrocher leur 3e étoile, leur restaurant La Bouitte (www.la-bouitte.com) propose aux passionnés de s’immerger au sein de la brigade, derrière les fourneaux. Ou des soirées œnologiques avec vins d’exception et accords parfaits (avec les plats).

A Manigod, petite station familiale des Aravis, le célèbre chef au chapeau noir Marc Veyrat – le seul à avoir jadis obtenu 2 fois 3 étoiles et 2 fois 20/20 au Gault & Millau – a concrétisé un rêve en ouvrant la Maison des Bois (www.marcveyrat.fr), un hameau de pierre et de bois tout entier dédié à son art. Partiellement détruit par un incendie en mars, sa reconstruction s’achève. Après y avoir dîné, pourquoi ne pas s’offrir une dernière… descente exclusive ? A Manigod, on peut privatiser sa piste ou carrément tout le domaine skiable pour la soirée (manigod.labellemontagne.com) et pour 4.500 €.

Shopping : des griffes et des stars

Courchevel, encore elle, réunit toutes les grandes enseignes du luxe, de la mode (Dior, Chanel, Hermès, Chopard…)… et de la fête. A la Mangeoire, le paradis des noctambules fortunés, le Dom Pérignon se vend cet hiver à 75.000 euros le mathusalem et le Lafite-Rotschild 1982 à 30.000 euros ! C’est là aussi que vient d’ouvrir la déclinaison locale de l’Arc, l’un des clubs parisiens les plus hype où se bousculent les stars du cinéma, de la mode et du show-biz. Moma Group, son propriétaire, s’associe pour l’occasion avec Caviar Kaspia, mythique adresse de la place de la Madeleine, qui inaugure une première boutique-traiteur en altitude.

Mais le shopping haut de gamme n’est plus réservé aux seules stations huppées. A elles la haute couture, aux autres les grands noms du prêt-à-porter, de la confiserie ou du design. Tout comme Chamonix, par exemple, La Clusaz n’a plus grand-chose à envier à ses illustres cousines en matière de shopping haut de gamme. La perle des Aravis n’en est pas moins pointée par l’étude TripAdvisor comme l’une ses stations les plus abordables des Alpes.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une