La correspondante de l’Obs à Pékin confirme son expulsion imminente de Chine

Temps de lecture: 1 min

La correspondante à Pékin de l’hebdomadaire français L’Obs, Ursula Gauthier, a indiqué vendredi à l’AFP avoir reçu la confirmation par les autorités chinoises qu’elle serait de facto expulsée du pays le 31 décembre, à la suite du non-renouvellement de sa carte de presse et de son visa.

Mme Gauthier, visée depuis un mois par une violente campagne d’attaques dans les médias d’Etat chinois, est la première correspondante étrangère en Chine à faire l’objet d’une telle mesure d’expulsion depuis 2012.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une