2 fumeurs sur 3 soutiennent l’interdiction de fumer dans les cafés

Les fumeurs soutiennent les mesures anti-tabac, selon la Fondation contre le cancer.

Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

La Fondation contre le cancer publie son baromètre de l’usage du tabac, qui montre que moins de Belges fument régulièrement, un sur cinq en 2015 plutôt qu’un sur quatre précédemment. Mais le baromètre montre aussi que l’usage de la cigarette électronique a triplé en deux ans parmi les fumeurs.

Parmi de nombreux autres constats, la Fondation souligne que le soutien en faveur des mesures anti-tabac est important. Ainsi, · 82 % des personnes interrogées – et 66 % des fumeurs – considèrent que l’interdiction de fumer dans les cafés est une bonne chose. Cette interdiction est de mieux en mieux respectée. Parmi les personnes interrogées, 15 % ont été témoin d’une infraction. C’est mieux qu’en 2014 (18 %) et en 2013 (23 %). Par ailleurs, · 91 % – et 87 % des fumeurs – sont en faveur d’une interdiction de fumer en voiture en présence de mineurs. 71 % sont d’accord avec une interdiction totale de la publicité dans les points de vente.· 72 % sont en faveur d’un soutien accru aux personnes désirant arrêter de fumer, grâce au remboursement des médicaments ayant montré leur efficacité. 61 % marquent leur accord à une augmentation de 1 euro du prix du paquet de tabac à rouler. Et même la moitié sont en faveur des emballages neutres (sans logo ni couleurs attrayantes), et seuls 25 % sont clairement contre, alors que 25 % préfèrent ne pas trancher.

La Belgique, pas en tête de peloton

Pour la Fondation, le soutien de la population en faveur des mesures anti-tabac présente un contraste certain avec la situation effective dans notre pays. Ce décalage est encore plus marquant quand on se penche sur les récentes initiatives prises par d’autres pays européens. Le Royaume-Uni, l’Irlande et la France introduiront par exemple les paquets neutres sur leur territoire à partir de mai 2016, en accord avec les règlements proposés par l’OMS (Convention Cadre de Lutte Anti-Tabac). Ces mêmes pays ont également décidé d’interdire toute publicité dans les points de vente, et il n’y sera plus permis de fumer en voiture en présence de mineurs.

En Belgique, ces trois initiatives « n’ont pas encore été présentées au Parlement fédéral ». Un euphémisme pour dire que ces propositions ont été mises sous le tapis par le gouvernement actuel. Or, la Belgique a ratifié la Convention cadre sur le tabac de l’Organisation Mondiale de la Santé le 1er novembre 2005, entrée en application le 30 janvier 2006. Presque 10 ans plus tard, « force est de constater que notre pays ne respecte toujours pas un grand nombre des mesures contraignantes reprises dans cette convention », souligne la Fondation contre le cancer.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une