Selon Timmermans, le «lockdown» de Bruxelles a coûté 350 millions d’euros

Le chiffre représente 0,1% du PIB belge au 4e trimestre.

Temps de lecture: 1 min

Le «lockdown» de Bruxelles, qui a duré quelques jours fin novembre dans un contexte de menace terroriste «sérieuse et imminente» (niveau 4), a coûté à la Belgique 0,1% de son produit intérieur brut (PIB) au dernier trimestre de 2015, déclare le patron de la fédération des entreprises de Belgique (FEB), Pieter Timmermans, dans un entretien au journal américain The Wall Street Journal.

La FEB évalue l’impact de ce «lockdown» à 350 millions d’euros, dont plus de la moitié concerne Bruxelles. Le transport, le tourisme et l’horeca ont souffert le plus.

La mise en place du niveau 4 d’alerte à Bruxelles entre le samedi 21 et le jeudi 26 novembre a entraîné notamment la fermeture du métro, de magasins, d’écoles et l’annulation d’une série d’évènements.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une