Le baron de la drogue «El Chapo» arrêté: «Mission accomplie» pour le Mexique

Le narcotrafiquant en fuite Joaquin «El Chapo» Guzman a été arrêté vendredi, six mois après son évasion spectaculaire via un tunnel d’une prison de haute sécurité, a annoncé le président mexicain dont la popularité avait largement pâti de la cavale du baron de la drogue.

«Mission accomplie: nous l’avons eu. Je veux informer les Mexicains que Joaquin Guzman Loera a été arrêté», a écrit Enrique Pena Nieto sur son compte Twitter.

Le président avait obtenu des succès notables dans la lutte contre le trafic de drogue au début de son mandat, avant de voir son image ternie par l’évasion du baron le plus recherché du monde le 11 juillet.

Le Mexique diffuse une vidéo de l’évasion d’« El Chapo »

Les circonstances de son arrestation

Il a raconté, lors d’une conférence de presse vendredi, que l’arrestation d’«El Chapo» avait nécessité «des jours et des mois» d’efforts et qu’elle constituait une «fierté» pour tous les Mexicains.

Il a été arrêté «dans un hôtel» près de Los Mochis, localité située tout près de la côte dans l’Etat de Sinaloa (nord-ouest), sa région natale, a affirmé le gouverneur de l’Etat Mario Lopez Valdez sur Radio Formula.

Une source gouvernementale a indiqué que le narcotrafiquant avait été capturé lors d’une opération menée «par la seule» Marine mexicaine à Los Mochis.

La vidéo du transfert de Joaquin Guzman

Un peu plus tôt dans la journée, la Marine avait informé avoir tué cinq suspects lors d’une fusillade vendredi dans cette même ville.

Six personnes ont été détenues après la fusillade, survenue après que la Marine eut repéré la présence d’hommes armés dans une maison, selon un communiqué des autorités.

La Marine mexicaine avait récemment conduit plusieurs opérations dans les Etats de Sinaloa et Durango (nord-ouest) pour tenter de capturer le fugitif de 58 ans après son évasion, le 11 juillet.

Les mots d’Enrique Pena Nieto

Le président s’est exprimé devant les caméras quelques heures après son annonce. Il a d’abord salué le travail de ceux qui ont permis de capturer, encore une fois, le narcotrafiquant le plus recherché du monde.

« L’arrestation d’« El Chapo » permet aux Mexicains d’avoir de nouveau confiance en leur gouvernement et au système juridique », a-t-il souligné. « Aujourd’hui nos institutions ont montré que les citoyens peuvent avoir confiance en elles ».

Et d’insister : « Avec l’arrestation de Guzman, les institutions garantissent désormais la tranquillité des familles mexicaines ».