«Que serait devenu le petit Aylan?»: Charlie Hebdo choque de plus belle

« Charlie doit être là où les autres n’osent pas aller », déclarait Riss à la sortie du numéro spécial de Charlie Hebdo, un an après les attentats qui ont décimé sa rédaction.

À la pointe de son crayon, le caricaturiste ne fait preuve d’aucune retenue, quitte à choquer l’assistance. La preuve, dans ce dessin publié ce 13 janvier, le nouveau directeur de « Charlie Hebdo » n’a pas hésité à mettre en scène - une fois de plus - le jeune Aylan, ce petit garçon immigré retrouvé mort sur une plage en Turquie.

« Que serait devenu le petit Aylan s’il avait grandi ? », s’interroge le dessinateur. « Tripoteur de fesses en Allemagne » écrit-il au-dessus d’un croquis où figurent deux réfugiés, langue pendue, à la poursuite de femmes. L’auteur fait ici référence à la soirée du nouvel an à Cologne, où plusieurs centaines de femmes ont été victimes de violences sexuelles. Des agressions qui auraient été commises en majorité par des individus d’origine étrangère.

>>> Voir  : Agressions à Cologne: presque tous les suspects sont d’origine étrangère.

Si pour certains, le dessin est réussi et fidèle au style Charlie, pour d’autres il encourage l’amalgame et le racisme :