Molenbeek: RTL s’indigne de l’agression subie par ses journalistes (vidéo)

Une équipe de la chaîne privée tentait de réaliser un reportage près du domicile du kamikaze de Saint-Denis.

Temps de lecture: 1 min

En souhaitant réaliser un reportage devant le domicile de Chakib Akrouh, le kamikaze de Saint-Denis identifié jeudi, une équipe de journalistes de RTL a été prise à partie par un membre de la famille et d’autres individus à Molenbeek. « Mon frère est mort, casse-toi  », a lancé l’un des jeunes, particulièrement nerveux et chez qui les journalistes avaient sonné pour obtenir des informations. L’un des reporters de la chaîne privée a reçu un coup de pied tandis que la caméra continuait de filmer l’incident.

« Outre les suites judiciaires auxquelles cet incident pourrait donner lieu, la rédaction de RTL tient à faire part de sa profonde indignation face à cette agression physique qui constitue une atteinte inacceptable à la liberté de la presse », indique RTL dans un communiqué. « Malgré cet incident grave et des conditions de travail de plus en plus difficiles dans certains quartiers, nous continuerons à mener notre travail et notre mission d’information. »

Voir la vidéo de l’agression sur mobile.

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une