Première arrestation pour agression sexuelle après les attaques de Cologne

Un demandeur d’asile de 26 ans originaire d’Algérie a été lié aux agressions sexuelles perpétrées à Cologne le soir du Nouvel An et interpellé. Il est également soupçonné d’avoir commis des vols.

Il aurait fait partie d’un groupe décrit par les témoins et la police comme « originaire du Maghreb et du monde arabe » qui a encerclé, agressé sexuellement et volé des centaines de femmes dans le quartier de la gare de Cologne le 31 décembre 2015.

Le suspect a été interpellé en même temps qu’un demandeur d’asile de 22 ans soupçonné d’avoir commis des vols ce soir-là, mais non des agressions sexuelles. Tous deux résidaient dans un foyer pour demandeurs d’asile à Kerpen, à l’ouest de Cologne.

Plus de 500 plaintes ont été déposées pour des vols et surtout pour des agressions à caractère sexuel commises sur des femmes la nuit de la Saint-Sylvestre à Cologne. La police enquête sur 21 personnes dont huit sont en détention. La plupart sont soupçonnées de vols de téléphones notamment.