Glenn Frey, guitariste du groupe Eagles, est mort

Glenn Frey, fondateur des  Eagles est mort ce lundi à 67 ans. C’est le groupe californien qui a annoncé la nouvelle sur sa page Facebook.

Glenn Frey est né le 6 novembre 1948 à Détroit. Après avoir joué dans divers groupes amateurs au cours des années 60, il commence ça carrière professionnelle en 1968 dans le groupe de Bob Seger. Dès l’année suivante, il part à Los Angeles. C’est là qu’il fonde en 1970 les Eagles. Avec Don Henley (batterie), Bernie Leadon (guitare) et Randy Meisner (basse), ils forment d’abord le groupe de tournée en 1971 de Linda Ronstadt. Pour produire le premier album des Eagles, qui paraîtra en 1972, ils font appel à Glyn Johns connu pour avoir travaillé avec les Stones, les Who et Led Zep’. Sur ce disque éponyme, on retrouve un premier succès, Take it Easy, écrit par Glenn Frey avec Jackson Browne. Un titre qui résume parfaitement la philosophie du groupe qui a toujours voulu se tenir éloigné de tout rôle ou commentaire social. Ni beatnik ni hippie, les Eagles n’ont en tête qu’un country-rock volontairement indolent, davantage obsédés par les arpèges et les harmonies délicates.

La critique attendra le deuxième album (Desperado, 1973) pour porter aux nues ce groupe jouant à fond la carte de la conquête de l’ouest. Pour l’enregistrement du troisième album (On the Border, 1974), les premières mésententes apparaissent. Ils virent leur producteur, leur manager et engagent un nouveau guitariste, Don Felder, avant que Joe Walsh ne les rejoigne en tournée. Voilà les Eagles avec trois guitaristes.

« Hotel California », un succès planétaire

Ce qui fait bien sûr un des principaux charmes du quatrième album (One of these Nights, 1975) qui élargit à la planète entière le succès américain de On the Border. De moins en moins country, de plus en plus rock, les Eagles sont maintenant un groupe énorme, répondant aux attentes des amoureux de motos, de longues distances et de paysages fantasmagoriques. L’Amérique a trouvé ses nouveaux héros. Avec Hotel California, les détracteurs des Eagles auront de quoi déprimer. La chanson, écrite par Glenn Frey, Don Henley et Don Felder, se vend à 1,5 million d’exemplaires. Plus de 20 millions de copies de l’album s’écouleront dans le monde.

Les disputes incessantes au sein du groupe pousseront Glenn Frey à s’en aller. Il poursuit une carrière en solo pendant les années 1980 et obtient plusieurs hits comme The Heat Is On (qui figure sur la BO du Flic de Beverly Hills) et You Belong to the City (de la série télévisée Deux flics à Miami).

Depuis 1994 il a participé à plusieurs tournées des Eagles qui, entre temps, se sont réunis.

La vidéo sur mobile