Qu’est-ce qu’un vin bio?

Le label « vins bio » : une avancée pleine de compromis. Ce label élimine beaucoup de produits et pratiques mais pourrait aller plus loin.

Temps de lecture: 3 min

À l’occasion du salon Millésimes Bio de Montpellier, nous passons en revue les différents labels présents dans le vin. Après avoir rappelé que ces labels n’étaient pas une preuve de qualité, nous vous avons présenté les vins dits « conventionnels », et l’approche raisonnée. Aujourd’hui nous vous présentons les vins biologiques selon la législation européenne.

Les vins bio : une avancée récente

Le label vin bio n’existe que depuis août 2012. Avant cette date, seul les raisins étaient bio, le processus de vinification faisait l’objet de la même législation que les vins conventionnels. Les vins étaient donc fait à partir de raisins issus de l’agriculture biologique. Au prix de longues négociations au niveau européen, les pratiques « bio » ont été délimitées dans un texte de loi, publié le 1er août 2012, permettant la création de « vins bio ».

Il s’agit une belle avancée, car le label bio est le seul qui bénéficie d’un cahier des charges légalement contraignant au niveau européen. C’est une crédibilité et une lisibilité dont aucun autre label ne peut se targuer. Malheureusement, cette force est aussi sa limite, car pour arriver à ce texte légal au niveau européen, un certain nombre de compromis ont dû être faits quant aux pratiques acceptées, spécialement pour la vinification.

Voyons ce qu’implique le label bio pour la viticulture et la vinification.

Viticulture bio

Dans la viticulture, aucun traitement avec des produits chimiques n’est autorisé (ex  : les pesticides). On ne peut utiliser que ce qu’on appelle des produits de contact d’origine naturelle, non synthétiques. Ce sont des produits préventifs qui protègent la vigne et le raisin sans les pénétrer. Cela implique des traitements réguliers en cas d’intempéries car les produits sont lavés par la pluie. Il existe d’ailleurs un débat sur l’influence sur le sol d’un nombre limité de traitements de synthèse par rapport à ungrand nombre de traitements naturels avec du soufre et du cuivre.

Le viticulteur bio a un objectif de remplacer les défenses extérieures (NDLA  : des traitements chimiques) par des défenses naturelles. Il y a donc également une approche de biodiversité qui est essentielle.

Vinification bio

C’est dans la vinification que les compromis afin d’obtenir une norme légale au niveau européen ont été les plus grands. Il existe encore un grand nombre de produits et techniques qui sont acceptés dans la vinification bio. Il existe encore une cinquantaine de produits et techniques acceptés (pour presque 100 dans l’agriculutre conventionnelle) dans la vinification biologiques. Au niveau des sulfites, vin bio ne veut en aucun cas dire sans sulfites. Par contre, les vins bios ont des normes plus restrictives quant à l’utilisation de sulfites (-33 % par rapport au conventionnel).

Conclusion : un label qui montre un vrai progrès et quelques limites

Le logo « vin bio » est le logo le plus crédible dans le vin. Il couvre à la fois les techniques dans les vignes et dans le chai. c’est une norme légale avec des contrôles stricts. On peut juste regretter qu’il n’aille pas assez loin, fasse de nombreux compromis, nuisant à sa lisibilité, car ne vous trompez pas, lorsque vous achetez du bio, vous n’achetez pas un vin naturel ou sans soufre. Il s’agit d’un vin dont la viticulture a été menée sans utilisation de produits chimiques et pour lesquels les produits et pratiques lors de la vinification sont plus limités que pour les vins traditionnels. Il y a un certain jeu sur la perception d’un bio comme produit naturel produit de manière traditionnelle alors qu’on est ici dans des modes de production modernes avec l’utilisation de produit modernes. C’est la raison pour laquelle des vignerons vont encore plus loin dans leur approche. C’est ce que nous verrons dans nos prochains articles !

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La Une Le fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une