Tunnels bruxellois: voici la carte des dégradations

Le gouvernement bruxellois dispose désormais du rapport d’inspection sur l’ensemble des tunnels régionaux. Il a décidé de maintenir ouvert l’ensemble des ouvrages, à l’exception du tunnel Stéphanie.

Mais si le risque d’instabilité ou de chute de béton est « maîtrisé » ailleurs, cinq ouvrages plus dégradés que les autres doivent faire l’objet de travaux urgents de sécurisation : il s’agit des tunnels Montgomery, Georges-Henri, Trône, Tervueren, et de ceux qui constituent le « complexe Reyers » (en provenance et à destination de l’E40).

La carte de l’état des tunnels bruxellois

Cliquez ici pour les mobiles

Légende : en triangle rouge, fortement dégradé ; en voiture orange/jaune, moyennement dégradé ; en rond vert, risques maîtrisés