Une Belge aurait utilisé un moteur aux mondiaux de cyclo-cross

Le vélo a été utilisé lors de l’épreuve Espoirs dames (U23). L’UCI a précisé qu’il ne s’agissait pas du vélo d’une des trois coureuses qui sont montées sur le podium : Evie Richards, la championne du monde, Nikola Noskova, la médaille d’argent, et Maud Kaptheijns, la médaille de bronze.

Une avancée dans la lutte contre le dopage mécanique

Jos Smets, directeur sportif de la fédération belge (RLVB), a donné lors d’une courte conférence de presse plus d’explications : « L’UCI a constaté une fraude technologique et nous pouvons confirmer qu’il s’agit du vélo de Femke Van den Driessche. »

Smets n’a pas voulu dire de quel genre de fraude il s’agit. « L’UCI donnera des précisions plus tard. »

C’est une avancée dans la lutte du dopage mécanique.

Favorite de la course, Femke Van den Driessche a abandonné après avoir pris un mauvais départ et connu des problèmes techniques avec son vélo dans le dernier tour.