Polémique à Zeebruges, où il est prié de ne pas nourrir les réfugiés

Le gouverneur de la province invite les bénévoles à ne plus nourrir les réfugiés. Une invitation qui déclenche la polémique.

Temps de lecture: 1 min

Le curé de Zeebruges, des membres de Groen, le virologue renommé Marc Van Ranst et nombre d’internautes crucifient le gouverneur de Flandre occidentale Carl Decaluwé (CD&V) qui vient de déconseiller aux bénévoles de distribuer de la nourriture aux réfugiés. « En les nourrissant, vous ne faites qu’en attirer d’autres »  : Decaluwé a prononcé ces propos, le week-end dernier, lors d’une réunion avec la presse organisée à l’occasion de ses quatre ans de gouvernorat. Ce jour-là, des bénévoles avaient offert de la nourriture aux réfugiés de Zeebruges qui, depuis le début de l’année, s’y installent de plus en plus nombreux en provenance de Calais.

À lire aussi A Zeebruges, il est prié de ne pas nourrir les réfugiés

«  Interdire de donner à manger aux réfugiés comme s’il s’agissait de mouettes ou de pigeons ». « Et si on affamait le gouverneur ? » Sur les réseaux sociaux, la condamnation est unanime. Et d’autant plus cinglante qu’elle émane d’un responsable issu des rangs sociaux-chrétiens, ex-chef de groupe du CD&V au Parlement flamand.

 

À lire aussi A Zeebruges, il est prié de ne pas nourrir les réfugiés

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
Sur le même sujet La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une