Le Parlement européen s’oppose à l’autorisation de sojas OGM

Les députés européens ont demandé mercredi à la Commission européenne de retirer l’autorisation à la mise sur le marché de trois sojas génétiquement modifiés tolérant le glyphosate, une substance herbicide.

Ils se sont appuyés sur la classification de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui place cette substance herbicide parmi les «  cancérigènes probables ».

« Utilisation à haute dose d’herbicides »

L’Autorité européenne de sécurité alimentaire avait quant à elle jugé en novembre 2015 « improbable » que le glyphosate représente un risque de cancer pour l’homme.

L’autorisation de ces variétés de soja OGM encouragerait « l’utilisation à haute dose d’herbicides, notamment le Roundup », selon l’eurodéputé socialiste Guillaume Balas, à l’origine, avec quatre autres députés, des objections à la Commission adoptées mercredi par le Parlement européen.

« Si la Commission veut passer outre notre objection, elle peut le faire : elle aura juridiquement raison mais politiquement tort », a souligné M. Balas.

Le glyphosate est le principal ingrédient des herbicides, présent en particulier dans le Roundup de l’entreprise américaine Monsanto, le désherbant le plus vendu au monde.

Lire aussi : L’importation d’OGM ne sera pas du ressort national