A Molenbeek, «les problèmes étaient connus, les politiques n’ont pas voulu les voir»

Hind Fraihi avait passé trois mois « undercover » à Molenbeek en 2006. « Tous les signaux d’alerte étaient là, on ne m’a pas prise au sérieux », déclare-t-elle.

Journaliste au service Monde Temps de lecture: 1 min

A lire sur Le Soir+

 

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info
La UneLe fil info

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une