Les terroristes de Paris visaient-ils les centrales nucléaires belges?

Selon le quotidien La Dernière Heure, l’enquête belge pour traquer la cellule terroriste de Paris a permis de découvrir une preuve matérielle tendant à prouver que son ambition ultime était probablement de perpétrer une attaque nucléaire sur le continent européen.

Lors de l’une des perquisitions menées en Belgique après les attaques terroristes de Paris qui ont fait 130 morts et plus de 350 blessés le 13 novembre, les enquêteurs ont découvert une vidéo d’une dizaine d’heures. Après avoir visionné les images vidéo, les enquêteurs ont compris que les terroristes surveillaient les allées et venues du directeur du programme de recherche et de développement nucléaire belge.

Le parquet confirme l’existence de la vidéo

Le parquet a confirmé au Soir l’existence de cette vidéo, sans pouvoir préciser la fonction exacte de la personne filmée. Cette dernière serait bien liée au nucléaire belge mais il est, toujours selon le parquet, prématuré d’en déduire les intentions des terroristes.

Les images ont été filmées au moyen d’une caméra cachée elles ont été récupérées par deux suspects qui n’ont pas pu être identifiés formellement mais qui sont – ou étaient – en lien avec la cellule terroriste de Paris. La DH précise qu’il est impossible de dater les images saisies, ce qui aurait pour conséquence qu’elles auraient pu être enregistrées avant ou après les attentats de Paris.