Brussels Beer Project est sacré Bruxellois de l’année 2015 (photos et vidéos)

Les Bruxellois de l’année, c’est un rendez-vous bien ancré dans la vie de la capitale. Le Soir s’y associe pour la première fois, aux côtés de Viva Bruxelles et Vlan.

Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Pour cette cérémonie des Bruxellois de l’année 2015,Brussels Beer Project est le grand vainqueur - ainsi que le vainqueur de la catégorie « Economie » pour avoir ouvert leur brasserie rue Dansaert. Olivier de Brauwere y teste une série de recettes de bières qu’il élabore avec son compère Sébastien Morvan.

Retrouvez toutes les photos de la soirée sur Le Soir+

Les Bruxellois(es) de l’année 2015 dans les différentes catégories

Vous avez pu voter pour votre personnalité de l'année dans différentes catégories (politique, société, économie, culture, sports).

Voici les vainqueurs par catégorie :

Sports

RWDM est sacré Bruxellois de l’année 2015 dans cette catégorie. Grâce au groupe Renaissance emmené par Thierry Dailly (photo) qui, avec quelques investisseurs et fervents supporters du club, se met en tête de relancer les rouge, blanc et noir dans le cadre du projet RWDM47.

Culture

Stromae est sacré Bruxellois de l’année 2015 dans cette catégorie. En 2015, Stromae, sur la lancée Racine Carrée, a beaucoup voyagé. Il a fait découvrir sa rumba-euro-dance-brusseleir sur trois continents avec une longue tournée aux Etats-Unis. Déjà élu en 2010, Paul Van Haver est redevenu le Bruxellois de l’année, section culture.

Société

Médecins du monde est sacré Bruxellois de l’année 2015 dans cette catégorie. Pour Médecins du monde Belgique, 2015 se résume en deux investissements majeurs: le dispositif hivernal et le parc Maximilien. L’ONG, partout où elle intervient, se donne comme double objectif de faciliter l’accès aux soins pour les plus vulnérables et d’atteindre la couverture universelle en matière de santé.

Politique : Françoise Schepmans est sacrée Bruxelloise de l’année 2015 dans cette catégorie. Elle est bourgmestre de Molenbeek, cela n’a rien d’une sinécure. Mais la fonction a encore gagné en complexité en 2015. Le 13 novembre, Paris est victime d’attentats. Ces événements, qui lui ont valu une notoriété mondiale dont elle se serait bien passée, Françoise Schepmans (MR) dit les avoir vécus «en protagoniste».

Bruxelles, à un tournant de son existence

Les Bruxellois de l’année, c’est un rendez-vous bien ancré dans la vie de la capitale. Le Soir s’y associe pour la première fois, aux côtés de Viva Bruxelles et Vlan. Une initiative qui s’inscrit dans une stratégie plus large. « Le Soir est le premier journal de Bruxelles, souligne Christophe Berti, rédacteur en chef. ll est donc important, pour nous, de nous y positionner fortement. »

Bruxelles, c’est une Région depuis 1989. « Et à cet égard, elle est sans doute à un tournant de son existence », expose le responsable de la rédaction. La sixième réforme de l’Etat a certes dopé les compétences du gouvernement régional, plaçant Bruxelles quasiment sur pied d’égalité avec la Flandre et la Wallonie. Mais, dans le même temps, chaque déclaration de la N-VA, ces derniers mois, remet sur la table l’idée d’une cogestion par les deux Communautés… La Région doit donc démontrer, sous cette législature, qu’elle assume pleinement ses nouvelles responsabilités et s’imposer sur la scène institutionnelle.

Un contexte délicat à Bruxelles

Le contexte est en outre particulièrement délicat : Bruxelles a été secouée, ces derniers temps. Menace terroriste, lockdown, déglingue des tunnels et musées… Résoudre la fracture sociale, qui reste profonde, entre les deux rives du Canal reste l’un des défis majeurs des responsables régionaux et communaux. Restaurer l’image de la ville, passablement écornée depuis novembre, en est un autre.

En parallèle, pourtant, émerge une identité… A Bruxelles, on n’emploie jamais les mots « langue » ou « culture » au singulier. C’est l’une des forces et richesses de la ville… Ses habitants en sont une autre. Nous avons voulu en récompenser quelques-uns, au travers de l’opération « Bruxellois de l’année », qui ont prouvé, en 2015, que Bruxelles regorgeait de talent, de créativité, de dynamisme…

À lire aussi Artiste bruxellois de l’année: Stromae, un Bruxellois à New York À lire aussi Beer Project, contemporain et cosmopolite, comme la capitale À lire aussi Bruxellois sportif de l’année: le RWDM revenu du Diable Vauvert À lire aussi Médecins du Monde: «Notre objectif, c’est de ne plus être nécessaire» À lire aussi Politique bruxelloise de l’année: Françoise Schepmans, bourgmestre «protagoniste
Chargement
Le fil info
Tous

En direct

Le direct

    Sur le même sujet La UneLe fil info

    Allez au-delà de l'actualité

    Découvrez tous les changements

    Découvrir

    À la Une