Oil pulling, la nouvelle hygiène buccale à l’huile?

Le « oil pulling », que l’on pourrait traduire par « extraction à l’huile » est une technique ayurvédique – une médecine traditionnelle originaire de l’Inde – ancestrale. Le « kavala » ou « gundusha » consiste à se rincer la bouche à l’huile à jeun pendant vingt minutes. Oui, vous avez bien lu vingt minutes  !

Tout ce temps consacré apporte bien plus de bénéfices que de simples avantages pour votre denture et vos gencives. Les effets du oil pulling seraient détoxifiants, régleraient les problèmes de sommeil et de sinus, soulageraient les migraines, la gueule de bois, voire certains problèmes dermatologiques comme l’acné, le psoriasis ou encore l’eczéma.

Comment bien se rincer la bouche à l’huile ?

Le bain de bouche à l’huile se pratique après le brossage des dents. Il suffit d’une cuillère à soupe de ce liquide que l’on fait passer et repasser entre les dents en le poussant avec la langue, pour le retirer ensuite à l’intérieur de la cavité buccale. Et ainsi de suite pour couvrir toutes les zones de la bouche.

Et ce donc durant vingt minutes. Autant le faire gentiment pour éviter de se fatiguer les muscles de la bouche pour rien. Une session trop acharnée vous laissera avec des douleurs maxillaires intenses.

Extraction de bactéries

Il est impératif de cracher l’huile après sa session car elle a, à force de va-et-vient dans votre bouche, emporté et dissout les nombreuses bactéries présentes dans la cavité tout entière (langue, dents, gencives, palais). Ensuite rincez vous la bouche à l’eau tiède pour éliminer tous les résidus.

Le plus dur, c’est la durée

Bien évidemment nous avons testé cette technique pour vous, et s’il n’y a aucune difficulté pour trouver le principal ingrédient ou sa bonne utilisation, vingt minutes semblent une éternité.

Cette hygiène est vraiment à adopter comme un rituel à réaliser sans y penser en se douchant ou en lisant par exemple. Attention également à la compagnie présente. Pouffer de rire ou parler en « oil pullant » peut vite tourner à la catastrophe.

Le miracle de l’huile, oui mais laquelle ?

Les adeptes, et ils sont légions, semblent préférer l’huile de coco pour son goût agréable. Elle est de plus antibactérienne et riche en vitamine E, tout bénef, pour votre bouche.

Photo : coconutoil.com

Par contre comme elle se solidifie à température ambiante, il faut impérativement la recracher dans un mouchoir, ou dans les toilettes car elle risquerait à force de boucher l’évacuation de votre lavabo.

Vous pouvez laisser l’huile de coco se liquéfier dans votre bouche, mais il est plus simple de la faire fondre préalablement, au bain-marie ou au micro-ondes.

Toutes les huiles feront l’affaire, mais préférez-la végétale, bio et de première pression à froid. Nous avons apprécié celle de coco, mais une huile de pépin de raisin convient également très bien : elle est fine et sans goût particulier.

Traiter le mal par le mal

Certains sujets expérimentent des maux de tête lors des premières séances de rinçage, mais ces symptômes disparaissent vite. Il semble que la présence de certaines bactéries dans la bouche a un lien avec l’artériosclérose ou le durcissement des artères. Cette pratique est donc bonne pour le cœur et les artères.

Complément à l’hygiène buccale

Ce rinçage a l’huile ne remplace ni le brossage des dents, ni l’utilisation de fil dentaire, mais voici un petit résumé des bienfaits qui lui sont reconnus :

– Des dents plus blanches et plus brillantes

– Moins de risques de caries

– Une haleine durablement fraîche

–  Diminution des saignements, irritations et inflammations des gencives

Et c’est déjà pas mal pour une petite cuillère d’huile et 20 minutes de votre temps. Votre sourire le vaut bien.

Photos : Reporters sauf mention contraire