Les propriétaires restent plus longtemps au chômage

Les demandeurs d’emploi qui sont propriétaires de leur logement et ont remboursé leur crédit hypothécaire ont beaucoup moins de chances de retrouver du travail que les locataires et les personnes qui doivent rembourser leur logement.

C’est ce qui ressort d’une étude publiée ce lundi dans Regards économiques, la revue des économistes de l’UCL. Le rapport entre la propriété et le chômage peut paraître incongru mais il ne l’est en réalité pas tant que cela, « car la propriété peut être un obstacle à l’entrée sur le marché du travail. », constatent les chercheurs.

Stijn Baert, Freddy Heylen et Daan Isebaert ont analysé les données de chômage et de propriété dans toute la Belgique. Ils en arrivent à la conclusion qu’une personne propriétaire de son logement et ayant payé sa maison présente une probabilité de sortir du chômage de 23 % inférieure par rapport aux locataires et de 39 % par rapport aux créanciers hypothécaires.