La taille du pénis aurait un lien avec la taille des doigts

« Le sénateur Rubio a parlé de mes mains en sous-entendant que si elles étaient petites, autre chose devait être petit. Je vous garantis qu’il n’y a aucun problème », s’est exclamé voilà quelques jours Donald Trump à la foule hilare.

Et il ne croyait pas si bien dire ! En effet, le magazine Quartz a rapidement publié un article mettant en avant une étude coréenne publiée en 2011 dans l’Asian Journal of Andrology qui prouve la corrélation entre la taille des doigts de la main et celle du pénis.

Index et annulaire

Pour les besoins de cette étude, 144 hommes se sont portés volontaires. Et les résultats ont de quoi hérisser la chevelure blonde du milliardaire. En effet, la recherche révèle que si l’index est plus court que l’annulaire, l’homme aura tendance à avoir en moyenne, un pénis plus grand. Par contre, si l’annulaire et l’index font à peu près la même taille, le pénis aura tendance à être en moyenne, plus petit.

Des gênes communs

Cette corrélation, Pierre Barthélémy, journaliste scientifique, l’explique dans un billet sur le blog science et environnement de Slate.fr intitulé « Globule et télescope » : « Les chercheurs estiment, sans en être complètement certains, qu’il pourrait s’agir là d’un indice du taux d’exposition prénatale aux androgènes. Pour le dire clairement, ils pensent que plus le fœtus a fabriqué d’hormones androgènes, plus cela se verra dans le rapport entre ces deux doigts. En effet, le développement des membres (y compris celui des doigts et des orteils) est contrôlé par les mêmes gènes que ceux qui s’occupent du développement du système génital  ». CQFD.