Un document de Daesh dévoile les identités de plus de 1.700 djihadistes

Le site d’information syrien Zaman al-Wasl (opposition) a publié des données personnelles censées appartenir à 1.736 combattants djihadistes. Certaines informations concerneraient des Belges, selon l’expert Pieter Van Ostaeyen.

Un résumé des données, qui datent de fin 2013, indique que les combattants sont originaires de 40 pays. La plupart sont Saoudiens (25 %), Tunisiens, Marocains et Egyptiens. Ces quatre nationalités représentent ensemble deux tiers du total. Les Turcs et Français sont aussi largement représentés, contrairement aux Syriens (1,7 %) et aux Irakiens (1,2 %).

Les Belges feraient partie d’une catégorie «  restante » de 126 nationalités.

Pour chaque combattant présumé, 23 cases détaillent notamment leur nom, date de naissance, nom de code et le rôle qu’ils comptent remplir, à savoir commettre une attaque suicide ou se battre sur le front. Il s’agit de renseignements que les djihadistes doivent fournir lorsqu’ils franchissent pour la première fois la frontière du territoire contrôlé par l’Etat islamique, selon M. Van Ostaeyen, qui juge le document authentique.

Sur le même sujet
DaeshDonnées personnelles